La force de la perspective

The Canadian Bar Association

Fred Headon

Billets récents

Projet Avenirs en droit – le passé, le présent, eh oui... l’avenir aussi

Par Fred Headon septembre 23, 2015 23 septembre 2015

Le projet de l’ABC Avenirs en droit a reçu beaucoup d’attention l’an dernier grâce à la publication du rapport sur l’avenir des services juridiques, et nous sommes heureux de nous retrouver au cœur du dialogue s’articulant autour des conséquences de changements réalisés aujourd’hui sur l’avenir de la profession au Canada. Depuis la diffusion du rapport, nous sommes véritablement passés de la parole aux actes au moyen de l’élaboration d’outils et de ressources à l’intention des membres.

Quelques faits saillants :

  • Le rapport de l'ABC Avenirs en droit : Transformer la prestation des services juridiques au Canada fait partie du plan de cours à titre de lecture obligatoire dans un nombre croissant de facultés de droit;
  • L’équipe Avenirs en droit a rejoint tout près de 3 000 individus grâce aux présentations en personne qu’elle a données sur l’avenir des services juridiques;
  • Nous avons préparé un bon nombre de ressources destinées aux membres depuis la publication du rapport, et nous en diffuserons d’autres encore cet automne, et ce, jusqu’au début de l’année prochaine, notamment une trousse d’outils pour les jeunes juristes, ainsi que de nouveaux vidéo-clips et balados à paraître sur notre site Web « Pratiquez le droit autrement »;
  • Pour ce qui est de notre présence en ligne, notre #CBAFutureschat mensuel rejoint un auditoire, à l’échelle internationale, qui s’intéresse à la discussion sur l’avenir du droit et qui participe aux débats animés sur des sujets tels que la formation juridique, la réforme réglementaire et les perspectives commerciales.

En parlant de causeries sur Twitter, j’animerai la prochaine Causerie sur l’Avenir (#CBAFutureschat) intitulée Avenirs en droit : la première année et au-delà. J’aimerais vous entretenir sur ce que sont, selon vous, les avantages que la profession juridique canadienne peut retirer du projet de l’ABC Avenirs en droit. Quelles idées avez-vous le plus aimées (et pourquoi), et sur lesquelles de ces idées devrions-nous travailler davantage? À votre avis, quels outils permettraient à un plus grand nombre de membres de la profession de s’intéresser au rapport? Sur quels aspects devrions-nous nous pencher au cours de notre deuxième année?

Soyez des nôtres le 28 septembre à midi (HE), et participez à la conversation.

Lire la suite
Billets récents

La voix de la profession

Par Fred Headon juin 26, 2014 26 juin 2014

J’ai toujours été un grand partisan de la mission de l’ABC, mais en réfléchissant sur cette dernière année, un moment a été particulièrement marquant pour moi.

J’étais assis sur un banc à l’extérieur du studio de la CBC à Montréal après une journée passée à accorder des interviews aux médias. L’ABC avait fait des interventions concernant les déclarations du Premier ministre Stephen Harper et du gouvernement selon lesquelles la juge en chef de la Cour suprême du Canada avait agi de manière inappropriée, alors que tout indiquait le contraire.

Comme j’étais fier d’appartenir à un organisme qui défend l’indépendance des tribunaux; fier de travailler à renforcer la confiance du public dans les tribunaux et à faire mieux comprendre l’importance — et la fragilité — de la primauté du droit.

Lire la suite
Billets récents

Réussir grâce à l’innovation

Par Fred Headon mai 5, 2014 5 mai 2014

Lors d’un événement récent organisé par le magazine National et le Projet de l’ABC Avenirs en Droit à l’Université de Montréal, j’ai eu le plaisir de présenter un ensemble de conférenciers impressionnants. Ils étaient là pour échanger avec les étudiants au sujet des débouchés futurs dans la profession juridique.

Étaient du nombre Mo­nica Goyal (Aluvion Law), Mitch Kowalski (expert-conseil en innovation et auteur), Marie-Claude Rigaud (Université de Montréal), Mathieu Bouchard (associé dans le ca­binet spécialisé IMK) et Béatrice Bergeron (Juripop). Y assistaient également par vidéo­­con­férence, l’avocate et entrepreneure Natalie MacFarlane et le futurologue juridique, Richard Susskind. 

L’objectif de la discussion était d’amener les étudiantes et étudiants à imaginer les compétences dont ils auront besoin pour réussir, et non pas le poste auquel ils aspirent.

Lire la suite
Billets récents

Le moteur de l’organisation

Par Fred Headon mars 5, 2014 5 mars 2014

Lorsque j’ai commencé mon mandat de président, j’étais vraiment impatient de rencontrer nos bénévoles de toutes les régions. Depuis que je suis devenu membre, ce qui me frappe c’est le temps et l’énergie que nos béné­voles consacrent à l’ABC.

De St. John’s à Whitehorse, nos membres s’impliquent dans les sections, offrent des formations de DP,  nous aident à formuler des prises de position et de mettre en oeuvre des initiatives de réforme du droit. Nous profitons de leur expertise et de leur enthousiasme pour faire rayonner l’influence de l’ABC au pays et à l’étranger.

Imaginez, 1 007 bénévoles qui participent aux activités de nos sections et de nos conférences au seul niveau national. Cela comprend les dirigeants et présidents de divisions, les membres de comités et les membres exécutifs. En 2012-2013, 312 membres ont participé à la rédaction de mémoires destinés au gouvernement et 17 nous ont représenté  pro bono. Voilà qui prouve votre dévouement.

Il faut dire que le jeu en vaut bien la chandelle. Les interactions avec d’autres bénévoles forgent des relations qui peuvent durer une vie entière. Le dépassement de soi procure une immense satisfaction surtout quand il s’agit de participer à de nouveaux projets — une belle occasion d’apprendre et de progresser sur le plan professionnel.

 

En plus, le travail de l’ABC ne se fera pas tout seul. Notre association a besoin d’un solide groupe de bénévoles pour l’aider dans sa mission, entamer de nouveaux projets et mettre à contribution les talents et les forces de ses membres.   

Si vous êtes déjà bénévole, je vous en remercie.

Si vous ne l’êtes pas, songez à le devenir. Et si cela n’est pas possible, appuyez l’ABC par le biais de votre adhésion, en achetant des produits de l’AABC et des SFABC, et en appuyant le Fonds pour le Droit de demain.

Vous gagnerez sur tous les plans. Je vous le garantis.

Commentaires? cbapres@cba.org

Lire la suite
Billets récents

Lessons from Heenan

Par Fred Headon février 11, 2014 11 février 2014

The legal profession was shaken and saddened this week to learn that Heenan Blaikie is winding up operations.

Founded in Montreal in the 1970s, it was one of the firms that paved the way for national law firms. At the time, that was a significant disruption in the legal landscape. Even bigger disruptions were yet to come.

Legal observers have said that Heenan was essentially between a rock and a hard place in a difficult legal market – not big enough to compete with the big firms, but too big to match the ability of smaller firms to deal creatively with clients seeking ways to lower their legal costs by insisting on flexible fee arrangements and farming out sections of work to the lowest bidder. According to Roy Heenan, the firm also fell victim to rivalries and inter-office conflicts.  “It’s so unnecessary. That’s the part that upsets me,” the founding partner told The Gazette.

When industry giants fall, it’s a wake-up call for the rest of the profession. There’s been a lot of talk about how the legal profession is changing, but few are taking steps to reposition themselves in the new marketplace. As legal futurist Richard Susskind has said, that’s partly because it’s hard to change the wheel on a moving car.  It’s also hard to know which direction to drive.

The conversation sparked by the CBA Futures Initiative has produced some interesting ideas that should help lawyers find their bearings.

During a recent CBA Futures Twitterchat on new forms of lawyer employment for the emerging legal market, participants identified a number of qualities that successful lawyers of the future will share. What’s interesting is the emphasis on rejecting the traditional business model in favour of one driven by individual entrepreneurs who have identified new markets.

It means providing “truly affordable/accessible value service in practices streamlined for optimum efficiencies, participants agreed, along with finding underserved markets and filling those markets’ need for legal services. This involves a shift away from the billable hour and firm hierarchies and a willingness to collaborate with lawyers who have different expertise.

Who’s going to take the lead? Lawyers who are entrepreneurial, agile, creative, technology-enabled and able to work in a multi-disciplinary setting, says chat host Jordan Furlong of Stem Legal. What does that mean for the future of legal education, regulation and innovation? That discussion is ongoing.

Clearly, lawyers who possess the qualities to adapt to changing circumstances will not be as vulnerable to the shifting fortunes of traditional law firms. Likewise, firms willing to have the difficult conversations necessary to innovate for the future may find a new lease on life. There is no reason to fear the future.

Out of great risk comes great reward. Watch for more from the CBA Legal Futures Initiative as we continue the conversation to find the path forward.

Lire la suite

Fred Headon is a past President of the Canadian Bar Association and chair of the CBA Legal Futures Initiative. / Fred Headon est le président sortant de l'Association du Barreau canadien et préside le Projet de l'ABC Avenirs en droit.

Notre Dernier Numéro

Choix De L' Éditeur

Choix De L' Éditeur

Un devoir de dévouement

Choix De L' Éditeur

Interview with Irwin Cotler