La force de la perspective

The Canadian Bar Association
Billets récents

Faire preuve de raison à l’égard des résidents temporaires

Par CBA/ABC National septembre 23, 2016 23 septembre 2016

S’agissant des règles qui régissent le statut implicite et la résidence permanente conditionnelle au Canada, un peu de raison ne serait pas de trop, suggère le président de la Section du droit de l’immigration dans une lettre (disponible uniquement en anglais) adressée au ministre de l’Immigration, John McCallum.

La lettre s’inscrit dans le cadre du suivi d’une réunion avec les fonctionnaires d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada qui a eu lieu au printemps. Le président de la section, Vance Langford, souligne que les règles régissant le statut implicite peuvent imposer un fardeau inutile aux résidents permanents au Canada en vertu d’un permis de travail ou d’études qui, par exemple, pourraient déposer une demande de prorogation mais ne pas avoir de nouvelles avant l’expiration du permis. [Traduction] « Ces conditions forcent un résident temporaire détenant (le statut implicite) qui doit sortir du Canada à choisir entre l’annulation de son déplacement à l’étranger jusqu’à la prise d’une décision quant à sa demande et la perte de sa capacité à travailler ou étudier ».

Lire la suite
Billets récents

Mauvaise herbe croît toujours : consultation sur la légalisation de la marijuana

Par CBA/ABC National septembre 23, 2016 23 septembre 2016

Il n’est pas aisé de repenser le rôle joué par la marijuana dans la vie de la population du Canada dans le contexte, notamment, de près d’un siècle d’ostracisme social et juridique et de la dualité de la nature de sa consommation qui est à peine acceptée pour ses vertus médicales et encore proscrite par le droit pénal dans les autres cas. Il est difficile pour toute personne hors du cercle de la consommation de ce produit de l’envisager en toute quiétude.

Et cela inclut le gouvernement fédéral. Les Libéraux au pouvoir ont fait les manchettes avec leur promesse électorale de légalisation de la consommation de la marijuana. Cependant, publiée cet été, la réponse de l’ABC (disponible uniquement en anglais) à un document de discussion souligne que la légalisation ne signifie pas nécessairement la décriminalisation, et que la première sans la seconde posera problème.

Lire la suite
Influence de l'ABC

Juger les juges : l’ABC commente le processus disciplinaire de la magistrature

Par CBA/ABC National septembre 21, 2016 21 septembre 2016

Lorsqu'une nouvelle est communiquée un vendredi soir après la fermeture des bureaux ou la veille d’un congé quelconque du gouvernement, il ne faut pas s'attendre à ce qu'elle attire énormément d'attention. Et pourtant, c’est précisément le moment qu’a choisi le gouvernement pour publier son document de consultation sur le processus disciplinaire de la magistrature : le dernier jour de travail de juin, à 16 h 30 sur Twitter, avec une date limite pour répondre fixée au 31 août.

Malgré tout, l’ABC a composé une équipe de juristes, dont la présidente du Comité de déontologie, expérimentés dans le domaine du processus disciplinaire de la magistrature et dans d’autres questions de discipline professionnelle, et l’a chargée de commenter les propositions. Leur lettre est fondée sur un mémoire de 2014 (disponible uniquement en anglais) portant sur ce sujet et adressé au Conseil canadien de la magistrature (CCM).

L’ABC a conçu sa réponse (disponible uniquement en anglais) dans les limites de l’exigence double de protéger l’indépendance de la magistrature et de garantir que justice sera rendue et qu’elle le sera au vu et au su de tous.

« Les professions autonomes sont vulnérables, car le public tend à soupçonner que leurs instances dirigeantes agissent dans l’intérêt des membres de la profession plutôt que dans le sien », affirme le mémoire.

Le mémoire comporte 16 recommandations, dont les suivantes.

Lire la suite
Conseillers juridiques d'entreprise

Cinq règles pour entretenir de bonnes relations avec les régulateurs

Par Pablo Fuchs septembre 19, 2016 19 septembre 2016

 

Les Restaurants Keg Ltée ont été pris dans une situation malheureuse et improbable récemment, lorsque le permis d’alcool de l’un de ses restaurants s’apprêtait à expirer à la suite d’une série de circonstances imprévues. Un document important a été envoyé sur les lieux plutôt qu’au régulateur des alcools approprié; le principal contact au sein de l’organisme de réglementation était en vacances; et après plusieurs tentatives pour communiquer avec l’un de ses collègues, il a été découvert que cette personne était elle aussi absente pour cause de maladie.  

Catherine Chow, vice-présidente des affaires juridiques et avocate générale, gère les enjeux juridiques relatifs à plus de 100 restaurants à travers l’Amérique du Nord. Elle sait que parmi les nombreuses relations complexes que son équipe et elle entretiennent, peu sont aussi délicates – ou peuvent avoir un impact aussi profond – que celles avec le régulateur qui supervise leur entreprise. Elle est donc pleinement consciente que de s’assurer que les conseillers juridiques internes ont des relations cordiales, ouvertes et basées sur la collaboration avec ces régulateurs peut avoir des effets grandement bénéfiques pour la compagnie.

« Nous avons fait le suivi et avons trouvé un être humain à qui parler, ce qui est un défi, puisqu’ils gèrent plusieurs dossiers », raconte l’avocate. « Mais nous sommes une grande chaîne, alors les régulateurs des alcools et autres régulateurs nous connaissent. Nous faisons des affaires depuis 40 ans. [Cela] nous a aidé à résoudre les problèmes de communications qui sont survenus naturellement. »

Lire la suite
Billets récents

Law professors: ISDS lacks "basic protections"

Par CBA/ABC National septembre 8, 2016 8 septembre 2016

The TPP and TTIP are coming under attack again – this time in a letter signed by over two hundred law professors slamming the investor-state dispute settlement (ISDS) part of TPP as an instrument that will undermine “domestic and democratic institutions”, and “weaken the rule of law.” Leading the group is Harvard constitutional law professor Laurence Tribe. Here’s an excerpt:

In addition to these fundamental flaws that arise from a parallel and privileged set of legal rights and recourse for foreign economic actors, there are various flaws in the way ISDS proceedings are meant to be conducted in the TPP. In short, ISDS lacks many of the basic protections and procedures of the justice system normally available in a court of law. There are no mechanisms for domestic citizens or entities affected by ISDS cases to intervene in or meaningfully participate in the disputes; there is no appeals process and therefore no way of addressing errors of law or fact made in arbitral decisions; and there is no oversight or accountability of the private lawyers who serve as arbitrators, many of whom rotate between being arbitrators and bringing cases for corporations against governments. Codes of judicial conduct that bind the domestic judiciary do not apply to arbitrators in ISDS cases.

Julian Ku addresses addresses the charge that ISDS creates a parallel system of adjudication:

Lire la suite
Fiscalité

L’évitement fiscal rencontre les pressions politiques

Par Doug Beazley septembre 2, 2016 2 septembre 2016

 

« Les impôts sont le prix à payer pour une société civilisée », disait le grand juriste américain Oliver Wendell Holmes fils. Payer son dû est un geste civique élémentaire, mais il y a depuis longtemps, dans chaque culture nationale liée à Westminster, une dichotomie entre le droit qu’a l’État de percevoir l’impôt et, côté citoyen, celui d’en payer – légalement – le moins possible.

Dans les pays du Commonwealth, comme le Canada, le statut juridique de l’évitement fiscal prend racine dans la décision de 1936 du duc de Westminster : « Tout homme est en droit, s’il le peut, de régler ses affaires de manière telle que l’impôt […] soit moindre que ce qu’il serait autrement. » Ce souci d’alléger son fardeau fiscal s’inscrit dans la tradition juridique du Canada. Mais la politique commence à défier la tradition.

L’image publique du secteur des services financiers internationaux est dans un creux de vague. Depuis la crise financière de 2007-2008, et à plus forte raison depuis la sortie des Panama Papers au printemps dernier, un climat politique hostile, alimenté par les histoires de sociétés et de particuliers fortunés qui paient très peu d’impôts, pousse les gouvernements à agir. Ainsi, après que le cabinet comptable multinational KPMG eut fait la manchette l’an dernier en raison d’un programme d’évitement fiscal établi à l’île de Man – et qui, selon la CBC, a été décrit par l’Agence du revenu du Canada comme une « escroquerie » visant à tromper les vérificateurs de l’État –, les politiciens canadiens commençaient déjà à sentir qu’ils se devaient de poser des actions d’éclat contre ceux qui semblent enfreindre l’esprit de la loi.

Lire la suite
Anti-corruption

Mieux vaut faire les affaires proprement

Par Ann Macaulay septembre 2, 2016 2 septembre 2016

 

Il n’y a pas si longtemps encore, le versement de pots-de-vin aux fonctionnaires d’autres pays était simplement considéré comme l’une des charges d’exploitation des sociétés canadiennes présentes à l’étranger.

Fait surprenant, nombreux sont les avocats et les gens d’affaires qui ignorent encore à ce jour qu’il est illégal au Canada de corrompre un fonctionnaire ailleurs dans le monde ou de dissimuler ce genre de corruption, rapporte Michael Osborne d’Affleck Greene McMurtry à Toronto, membre de l’Équipe anticorruption de l’Association du Barreau canadien. « J’ai l’impression que bien des avocats et avocates croient que ce qui se passe dans [un autre] pays ne concerne que ce pays, et qu’ils ne se rendent pas compte qu’il s’agit d’une infraction. »

Mais depuis que les autorités se sont mises à appliquer fermement la Loi sur la corruption d’agents publics étrangers (LCAPE; 1999) il y a quelques années, les personnes versant des pots-de-vin – de même que celles qui les acceptent – s’exposent à des amendes de millions de dollars et à de lourdes peines d’emprisonnement. Voilà qui devrait avoir un solide effet dissuasif, estime Me Osborne. « Si vous faites des affaires dans d’autres pays, vous devez connaître les règles, notamment la

Lire la suite
CJABC 2016

Judy Smith : conseils sur la gestion de crises à l’intention des juristes

Par CBA/ABC National août 14, 2016 14 août 2016

Judy Smith, experte reconnue en matière de gestion des crises, qui a tendu la main à des clients très en vue comme Monica Lewinsky et le quart-arrière de la NFL Michael Vick, a prononcé l’allocution de clôture de la CJABC à Ottawa.

Au cours de cette séance interactive, animée par Jennifer Ditchburn, rédactrice en chef de Policy Options,  Mme Smith a partagé d’importantes leçons de gestion de crises, surtout si le problème en question va droit au cœur de votre marque.

Avant même qu’il y ait une crise, il y a plusieurs choses que l’avocat ou l’avocate peut faire pour son client, affirme-t-elle, notamment, une évaluation exhaustive du risque connexe aux activités du client.

Une feuille de route établie à l’avance est un outil qui s’avère très précieux lorsque la crise éclate. En règle générale, il est important de diffuser son message en premier, selon Mme Smith. « Transmettez les faits de l’affaire au public. »

Lire la suite
CJABC 2016

Méfiez-vous du « troupeau chaotique » lorsque vous traitez des dossiers très en vue

Par CBA/ABC National août 14, 2016 14 août 2016

Retenue professionnelle.

Il s’agit du meilleur conseil que Don Bayne a à offrir aux juristes qui affronteront un procès qui sera probablement tranché par le tribunal de l’opinion publique. Il sait ce dont il parle. Associé chez Bayne, Sellar, Boxall à Ottawa, il a dernièrement représenté le sénateur Mike Duffy accusé de fraude.

Cela peut être difficile, même pour le plus chevronné des avocats, ou le plus aguerri des journalistes, comme l’a illustré une anecdote relatée par Me Bayne à propos du premier jour du procès Duffy. Alors qu’on lui avait demandé ce que cela fait d’arriver devant un palais de justice où l’attendent une multitude de caméras et de journalistes, il a répondu : « en toute honnêteté, je peux vous dire que c’est très intimidant », a-t-il déclaré lors d’une séance dimanche matin, intitulée « Défendre une cause devant le tribunal de l’opinion publique », présentée dans le cadre de la Conférence juridique de l’ABC à Ottawa.

Lire la suite
CJABC 2016

Rencontrez le nouveau président : René Basque

Par CBA/ABC National août 14, 2016 14 août 2016

René Basque, du Nouveau-Brunswick, parle des priorités qu’il a fixées pour son mandat à titre de président de l’Association du Barreau canadien cette année.

Lire la suite

CJABC 2016

Susan Pinker parle de l’importance du contact en personne

Par CBA/ABC National août 13, 2016 13 août 2016

La psychologue, Susan Pinker, était l’une des conférencières principales à la CJABC aujourd’hui à Ottawa. L’équipe de l’ABC National s’est entretenue avec l’auteure des livres The Sexual Paradox et The Village Effect: How Face-to-Face Contact Can Make Us Healthier pour lui demander quelle est l’importance, à l’ère numérique, du contact en personne entre les juristes, leurs clients et leurs collègues.

 

Lire la suite

CJABC 2016

Vous croyez que vous pouvez faire cent choses à la fois… Auriez-vous tort?

Par CBA/ABC National août 13, 2016 13 août 2016

Cela vous arrive tous les jours : vous vous attelez à une tâche importante et de constantes interruptions vous empêchent de la terminer, des collègues passent vous voir, le téléphone sonne, des avis continuent à apparaître en bas à droite de votre écran, vous prévenant qu’un nouveau courriel vient d’arriver, qui a l’air bien plus urgent que la tâche entreprise.

Toutes ces interruptions sont des obstacles légitimes pouvant gêner votre productivité. Cependant, selon Ann Gomez, qui a animé une séance intitulée « Soyez maître de votre temps » tenue à l’occasion de la Conférence juridique de l’ABC à Ottawa, les actes de sabotage les plus flagrants de vos meilleures intentions de vous acquitter de vos tâches ne sont pas les interruptions venant de l’extérieur.

Lire la suite

Notre Dernier Numéro

Choix De L' Éditeur

Un droit de base

Choix De L' Éditeur

Accès sur demande

Choix De L' Éditeur

Gérer l'anxiété

National TV

  • Thumb

    CBA's intervention Lloyd v. R

  • Thumb

    Margaret Hagan on the role law schools can play in fostering innovation

  • Thumb

    Melina Buckley on the importance of legal aid benchmarks in Canada

Voir toutes les vidéos

Partenaires de votre réussite